Entrée #3 | Tomates de l'espace - Galnet France

Juin
24

Entrée #3 | Tomates de l’espace

24 juin 21h36

-“Vesta ! Qu’est ce que c’est que ce truc, et que fait-il dans mon vaisseau ?”

La journée avait pourtant bien commencée. Nous étions à environ 5000 Al de Sol en avançant bien plus lentement que prévu. Nul souci de coordonnées ou de module FSD, juste un pilote émerveillé à chaque nouveau saut. Je n’aurais jamais imaginé qu’il puisse y avoir autant de diversité dans cet univers. Pourtant, sur le papier, il ne s’agit que de sauts de système en système. Et pourtant, se limiter à ce constat est une grave erreur. À chaque saut, je découvre de nouvelles choses, de nouvelles planètes, couleurs, textures. Le ciel, lui aussi, change. Il se parsème de longues traînées jaunes et oranges sur presque la moitié de la sphère visible. Il me tarde d’être encore plus au centre, il semble y avoir tellement de lumière là-bas, tellement d’étoiles vierges de tout regard humain.

Mais je ne suis pas pressé.

Je me découvre une passion pour les anneaux. J’aime ces cercles de roche ou de glace. Je passe de longues heures à surfer à leur surface comme le patineur glisse et se laisse aller. Plus je m’éloigne de mon point de départ, de mon passé, plus je me sens glisser, serein et apaisé. Il faudra bien, à un moment, que je trouve mes réponses. Mais pour l’heure, je ne le veux pas, il est bien trop tôt, j’ai bien trop de choses à découvrir.

 

tomates-espace-6

***

La tête à quelques centimètre de la cage en verre, inondée de lumière bleue, je m’interroge. Je n’ai aucune idée de ce qui se trouve devant moi. Je suis, pour la première fois depuis mon départ, parti explorer mon propre radeau. L’ASP est bien plus grand que je ne l’imaginais, bien plus équipé aussi. J’ai décidé de l’explorer peu à peu, sans me presser, comme je découvre mes nouveaux systèmes. Calme et lenteur, l’exacte opposition de ce que j’ai quitté.

-“J’attends, Vesta….c’est quoi ce truc ?”

-“Pardon, commandant, je ne vous écoutais pas….”

Elle m’agace. Elle m’agace vraiment. Si je tenais celui qui a fait installer cette IA, il risquerait bien de se faire tatouer mon mécontentement à coups de Beam laser sur le torse !

Inspire….expire…

-“Donc ?”

-“Ah, ça commandant ? Et bien c’est une serre”.

-“Une quoi ???”

-“Une serre, mon commandant, une structure close destinée à la production agricole de…”

-“Stop ! Je sais ce qu’est une serre ! Ma question est que fait-elle ici et qu’est ce qu’il y a dedans ?”

-“Ce sont des plants de tomates, commandant. Cette serre, comme bien d’autres choses à bord que vous découvrirez quand vous voudrez bien vous donner la peine de vous y intéresser, a été installée par ceux qui vous ont préparé votre vaiss.. radeau….mon commandant”

Le souci est que si je débranche Vesta, je risque d’avoir de sérieux problèmes et compromettre mon exploration….mais la laisser parler ainsi risque d’avoir de vrais impacts sur ma santé mentale…

-“On en reparlera plus tard…de “ceux” qui ont préparé ce vaisseau. Pour dire vrai, il n’est pas du tout ce que j’attendais. Pour l’instant, je veux que tu me dises ce que foutent ces plants de tomates à bord. Qui a eu cette idée, et pourquoi. Je ne crois jamais avoir mangé de tomates de ma vie. Pourquoi aurais-je voulu en avoir pour ce voyage”.

-“D’après mes analyses, commandant, la présence à bord d’une entité vivante, à croissance lente, vous serait d’une grande aide. Lorsque les tomates seront mûres, c’est à dire rouges, vous pourrez les cueillir et les déguster. Ça devrait vous plaire.”

-“J’ai tout ce qu’il me faut à bord. J’ai de la pâte et des cartouches alimentaires pour les 10 prochaines années, que ferais-je d’un plat de tomates, franchement ?”

-“Ce sera votre choix commandant. Pour l’instant, cette serre automatique va prendre soin de la croissance, et subvenir aux besoins de ces plantes, notamment en recyclant vos déchets corporels dont les plants se nourrissent”.

-“Charmant…Tu m’invites à manger mes déjections. Ce voyage devient totalement burlesque !”

-“Ce qui ne grandit pas meurt, commandant”.

-“Hein ? Mais de QUOI tu parles ?”

-“De vos plants de tomates, commandant, ce qui ne grandit pas meurt. Maintenant, si vous le permettez, je vais devoir me mettre en veille pour un cycle de mises à jour”.

 

tomates-espace-2

 

***

Le silence m’entoure, je regarde ces tomates, mes tomates. De petites sphères vertes sont accrochées aux tiges. Au bout de certaines, des fleurs jaunes se flétrissent.

Je ne suis pas sûr de comprendre un mot de ce que vient de me raconter Vesta. Mais je dois avouer que cette verdure, cette humidité, cette lente et régulière croissance, parfaitement invisible mais bien réelle, a quelque chose de très rassurant. Ces tomates de l’espace me donnent l’impression d’être un miroir, placé au milieu du vide. Son reflet me montre que je suis homme, fort et fragile, seul et entouré.

Ce qui ne grandit pas meurt,

Grandissez, tomates de l’espace…et je vais vous manger !

8 comments

  • Dav-M-9
    Juin 27, 2016 @ 16:03

    Excellent ce nouveau feuilleton pour l’été….. une inspiration du film “Seul sur Mars” concernant les tomates et les excréments ? ;-))))))

    Répondre
    • Juin 28, 2016 @ 10:16

      J’avoue 😉 Mais là ce ne sont pas des pommes de terre 😉

      Répondre
  • Anonyme
    Juin 26, 2016 @ 11:04

    Un peu de musique pour ton périple solitaire, quand tu fera le choix d’en écouter. https://www.youtube.com/watch?v=YyZO-pnfhTs . Bon voyage commandant :)!

    Répondre
  • Norgrim
    Juin 26, 2016 @ 7:18

    Énorme 🙂
    est ce que cela annonce le retour d’une chronique vidéo “journal de bord”?

    Répondre
    • Juin 26, 2016 @ 7:37

      Merci.
      Alors ce n’est pas l’idée d’origine, mais je pense qu’il y aura quelques vidéos, oui 😉

      Répondre
  • Melkior II
    Juin 25, 2016 @ 15:05

    Quel plaisir de suivre cette aventure ! Merci et bravo.

    Répondre
  • Juin 25, 2016 @ 13:16

    Génial! J’attends avec impatience la suite!

    Répondre
  • Allinyc
    Juin 24, 2016 @ 22:38

    genial…superbe photo….continue

    Répondre

Recherche par catégorie

États des serveurs du jeu

OK

Recherche