Entrée #1 | L'appel du désert - Galnet France

Juin
19

Entrée #1 | L’appel du désert

[RP] 16 juin 04h26

Entrée 01. Dernier au revoir.

Les pas résonnent le long des corridors vides. J’aime le matin, les choses sont simples et franches. Le calme et le sommeil sont palpables, les bruits ne sont plus les mêmes. Le pont d’accès aux hangars est vide, je n’y croise personne. C’était le plan.

Quelques minutes plus tôt, je fermai mes appartements, peut-être pour la dernière fois. J’avais confiance en l’avenir, beaucoup en doutaient. Moi pas. Ils sauraient faire face. Ils devraient faire face.

***

L’ASP est blanc, il ne porte aucune marque distinctive ni de numéro de série. Ce projet n’avait pas été mis à l’ordre du jour, ce vaisseau n’est même pas censé exister. J’avais usé de ma position pour faire les choses à ma manière. Personne n’avait osé poser de questions.

À peine monté à bord, l’IA égraine les check-lists, je l’écoute à peine. Elle a une voix assez classique pour une IA. J’ignore de quel modèle il s’agit, ni même qui l’a installé. J’ignore d’ailleurs presque tout de ce vaisseau, j’ai passé commande et ne me suis pas chargé du reste.

Modules, systèmes de survies, réserves de protéines, centrale de recyclage d’eau, la liste s’allonge, l’IA, monotone, continue sa litanie….puis elle m’interpelle….

-“Stop….ne m’appelle pas comme ça !”

-“Je….Très bien…comment souhaitez-vous que je vous appelle” ?

-“Pour l’instant, contente-toi de commandant”.

-“Parfait commandant, comme je vous le disais, nous sommes parés au décollage. Mais il y a cependant un problème : vous n’avez pas déposé de plan de vol”.

-“Nous n’aurons pas besoin de plan de vol ni de route pour ce voyage. Nous allons tout droit, le long d’un bras galactique.”

Je m’assois sur le siège du pilote, tout est neuf à bord. Je pose les mains sur les commandes immaculées et sens les vibrations du vaisseau devenir plus fortes. Il veut bondir, il veut partir, il presque aussi pressé que moi de laisser derrière ce qui doit l’être.

 

-“Et pour le retour commandant ?”

-“Je ne sais pas s’il y aura un retour, nous verrons ça…..Décollage”.

-“Vous êtes sûr qu’il n’y a pas de plan de vol à déposer commandant ?”

-“Certain, personne ne doit savoir où nous allons, c’est important”.

La lumière blafarde de la planète More pénètre le cockpit et inonde le vaisseau, je plisse les yeux.

Arrivé à 20 km de la station, hors de portée des radars et systèmes de surveillance de Samson, je scrute la carte galactique et y pose un point à 800 Al au-dessus de Munfayl.

-“Hyperdrive”

-“Bien commandant, chargement en cours”.

Je tourne la tête et vois disparaître la station dans l’immensité noire.

 

source-Ch1-2-01

 

-“Commandant ?”

-“Mmm ?”

-” Vous devriez me donner un nom. Je crois comprendre que le voyage sera long. Pour votre information, je suis une IA féminine. J’ai été choisie selon certains critères correspondants à vos besoins actuels”.

-“Mes quoi ? Je ne comprends pas un mot de ce tu racontes IA. Et si je choisis que tu sois une IA de type masculin alors ?”

-“La chose est possible, commandant, mais mes analyses indiquent qu’un long voyage vous sera presque impossible sans une présence féminine à bord”.

-“Débile ! Qui est le….. OK….Quel est ton nom de code” ?

-“Je ne peux vous le donner commandant. Il vous faut choisir mon nom”.

-“OK…tu seras Vesta“.

-“Vesta, la déesse du foyer, de la famille, de la maison. Pourquoi ce choix commandant ?”

-“Parce que c’est ce que tu es maintenant. Pour longtemps, et peut-être plus encore. Bonjour Vesta“.

Les systèmes se succèdent. Je découvre déjà ne nouveaux paysages.
Il est tôt, je finis par fermer les yeux et laisse Vesta aux commandes. Je me laisse aller et imagine un désert au sable brûlant. Je passe sa lisière et sais que quelque part il y a ce que je recherche.

Il y a mes réponses.

Il y a la Source.

La Source

2 comments

  • Juin 21, 2016 @ 8:58

    Merci Aymerix! On est vraiment accroché par ce début d’histoire, avec tout ce qu’il faut de mystère et d’ambiance… Vivement les épisodes suivants…
    Bonne explo et… reviens-nous vite 😉

    Répondre
  • Juin 20, 2016 @ 16:05

    Magique ! Directement pris dedans, l’appel de l’exploration, la “space madness” comme l’appellent ces inconscient de la bulle est palpable, fly far commandant !

    Répondre

Recherche par catégorie

États des serveurs du jeu

OK

Recherche