Entrée #13 | MagSur - Galnet France

Août
10

Entrée #13 | MagSur

10 août 18h30

La Station Jaques fourmille de monde. À mon arrivée, quelques pilotes, hagards et fatigués comme moi, portaient leurs yeux émerveillés sur cette « anomalie ». Je me souviens en avoir vu pleurer d’émotion, d’autres prier.

Au départ, nous n’étions qu’une poignée, arrivés en urgence par curiosité, choix ou contraints. La station, mal en point, m’avait semblé être un refuge, perdu dans l’immensité de la galaxie, aussi inattendue que magique.

Je suis ici depuis près de deux semaines maintenant. De nouveaux vaisseaux, parfois en convois, arrivent les soutes pleines de matériel et de vivres. D’autres sont équipés pour miner dans le but de fournir les usines de la station en matière première pour relancer l’économie. Comme après un accident, la vie reprend ses droits, les hommes leurs habitudes, bonnes ou mauvaises.

On m’a bien proposé de rejoindre l’un des hôtels, récemment rouverts. Hôtel est un grand mot, un peu pompeux pour maquiller quelque peu la réalité. Chambre spartiate aussi petite que peu avenante. J’ai préféré rester à bord de mon ASP. Finalement j’y trouve tout le confort qu’on puisse rechercher et l’idée de continuer à vivre en permanence à bord d’un vaisseau me trotte de plus en plus dans la tête. À mon retour il n’est pas impossible que j’y établisse mon QG, mon chez-moi. Faudrait-il encore que Green Planet ne veuille pas le récupérer….mais tout est négociable n’est-ce pas ?

-« Commandant, votre contact vient de s’annoncer auprès du contrôle spatial. Il est à bord d’un Anaconda qui va se poser dans quelques minutes sur le PAD numéro 10 »

-« Oh ! Tu écoutes les fréquences du contrôle spatial maintenant ? »

-« Pour vous servir…mon Maître »

J’ai l’impression qu’elle essaye de me passer un message…mais je n’arrive pas à savoir lequel…..!

-« Tu sais Vesta….même quand tu essayes d’être drôle, tu es énervante. J’aurais dû proposer à l’ingénieur de te triturer les boyaux en fait ! »

 

magsur-5

 

L’affaire remonte à plusieurs jours. Lors de l’une de mes « sorties » dans la station en plein essor, j’ai découvert un petit bar, sur l’un des ponts inférieurs, qui venait de ré ouvrir, et surtout avait été ravitaillé ! Bondé puisque presque le seul bar « en fonction » de Jaques Station, ce qui est un comble quand on sait que le « gestionnaire » de cette station est un ancien barman, ce bar n’en est pas moins des plus sympathiques. Et quel plaisir de déguster un Wisky d’Eranin à plus de 22.000 Al de chez soi !

Au cours de la soirée j’ai observé les allées et venues, craignant de voir apparaître une tête connue, ou pire, un pilote des Black Birds à qui il aurait fallu que j’explique ce que je faisais là. La plupart des hommes et femmes étaient des techniciens de la station, des pilotes ou des mercenaires ayant reniflé de bien loin l’odeur de l’argent facile.

-« T’es pas du coin toi, hein ? »

La voix était assez irritante et pâteuse. Son propriétaire de petite taille, sale comme un pou et habillé en combinaison orange. Il avait gardé sur la tête, posée dans ses cheveux comme un vaisseau rouillé écrasé dans une impénétrable jungle, ses loupes de travail. Sur son torse il arborait un écusson de Jaques Station presque invisible et son nom, du moins ce qu’il en restait Mag…Sur…

-« Tu crois ? ».

-« Ouaip, t’as pas la tête d’un mec qui habite à 22.000 Al de SOL. T’as pas les vêtements. Et pas la dégaine…et pas l’accent non plus d’ailleurs ».

Il était clairement imbibé, mais son humour semblait intact. Bon point.

-« Perspicace à ce que je vois….Monsieur MagSur ? »

-« Magnus Sura, ingénieur informatique et bio électronique de rang 3, pour vous servir !…..à propos de servir…. »

Je fis signe au barman…en pensant que depuis des semaines, en dehors de Vesta, c’est avec Magnus Sura, inconnu quelques minutes auparavant, que j’avais une réelle « discussion »…. Je fis signe au barman de m’inclure dans la tournée !

-« Mais MagSur, ça me plait mon gars. Bon alors, raconte, qu’est ce qu’un pilote comme toi vient faire dans le trou du cul de l’espace…parce qu’excuse-moi, mon gars, mais JAMAIS » il se mit à hurler en se retournant vers les autres clients » JAMAIS de l’histoire de l’humanité, on a vécu aussi loin de nos origines…et on n’est pas près de rentrer…hein les copains….C’est ici qu’on est, et c’est ici qu’on va cuver….heu…crever ! »

Cette déclaration alcoolisée avait quelque chose de dramatique, ces hommes ne rentreraient sans doute jamais chez eux…moi, comme tous les pilotes récemment arrivés, je le pouvais.

Il but, nous bûmes comme deux naufragés se retrouvant dans la taverne de l’île aux pirates après leur odyssée. Magnus était brillant malgré les apparences et avait la charge d’une bonne partie du fonctionnement des IA de la station. J’ai du mal à me souvenir de tout ce qu’il m’a raconté, mais sur le moment j’ai trouvé ça passionnant.

Puis je lui ai parlé de Vesta….

-« Un virus ? Possible…dans ce cas, il n’y a pas cinquante solutions, tu sais. Il y a un protocole de nettoyage sur les IA…enfin ça dépend des modèles bien sûr, mais toutes les IA ou presque ont un protocole de nettoyage et de restauration. Le souci est l’auto apprentissage. En cas de restauration de bas niveau, on risque de tout effacer…en gros elle redevient con comme un nouveau-né. Aussi capable d’additionner 2 et 2 qu’un flic de cette station….C’est dire !
Non, pour faire bien les choses faut la réinitialiser en isolant une partie de sa mémoire morte. Et ça, mon gars c’est loin d’être simple ! Mais c’est rien comparé au code installateur »

-« Au quoi ? »

La suite de la discussion a été très obscure : Alcool, protocole, réinitialisation, mémoire morte, alcool, formatage…tout s’est mélangé. De ce que j’en ai retenu c’est que lorsque l’IA serait relancé après sa « procédure » un code me serait demandé, ce dernier n’étant connu que du propriétaire de l’IA et de l’installateur.

 

magsur

 

-« Commandant ? »

-« Mon contact est là ? »

« Oui, commandant, il vous attend, comme le Consilium l’avait prédit ».

-« Prédit ? Tu parles ! »

Ce « contact » était ma mission, contraint et forcé par le Consilium. Tout est calculé, jusque dans les moindres détails. Mais je n’ai pas à me plaindre, ils auraient pu m’obliger à miner ! Miner ! Visiblement le Consilium a des plans concernant cette station, et je suis leur « représentant » sur place. Quelle coïncidence quand même, la vie est bien faîtes.

Mon uniforme officiel, encore sous sa pellicule de protection depuis le départ, me pèse plus que d’habitude. Je quitte le vaisseau pour commencer ma « mission ». Au travers du cockpit la boite aux lettres m’apparaît, donnant sur la nébuleuse violette et l’infini du Cosmos. Plus que quelques heures et je repars, finalement les choses ne sont pas si mal.

-« Vesta ? »

-« Vous avez besoin d’aide pour votre nœud ? »

-« Très drôle ! Qui est ton propriétaire ? »

-« Pas de chance ce n’est pas vous…et vous n’êtes pas mon installateur non plus, les choses risquent d’être compliquées si vous voulez faire une restauration de bas niveau en conservant mon identité ».

Je retiens mon souffle, tourne doucement la tête…

-« Ne faites pas cette tête là commandant, je ne suis pas devin….c’est juste que vous parlez beaucoup quand vous êtes ivres, beaucoup trop….mais vous êtes drôle aussi, et ça, je dois avouer que c’est assez inattendu. »

Peste !

 

CMDR Aymerix

About CMDR Aymerix

Administrateur du Site Galnet et passionné de Elite Dangerous depuis la Béta. Création de vidéos Tutos pour débutants : https://www.youtube.com/user/aymerixhn Fondateur et ex-leader du groupe Black Birds // Fondateur de la Wing Atlantis Suivez : @GalNet_France

2 comments

  • Cmdr Alan Trent
    Août 11, 2016 @ 12:29

    Ok, Vesta est définitivement renommée Pesta ^^

    Répondre
  • Allynic
    Août 11, 2016 @ 7:56

    Il est bien sympathique ce Magnus 🙂 Intéressant d’introduire des personnages, ça dynamise.

    Répondre

Leave a comment

Recherche par catégorie

États des serveurs du jeu

OK

Dernier commentaire