Interview : Anthor / EDSM - Galnet France

Août
06

Interview : Anthor / EDSM

Temps de lecture : 9 minutes

Si EDSM est un outil largement diffusé, utilisé et connu par les joueurs d’Elite Dangerous, devenu au fil des ans l’une des plus grosses références parmi les outils tiers du jeu, Anthor, son créateur, est déjà plus méconnu. Beaucoup ignorent qu’Anthor est français, de la région parisienne plus précisément, et qu’il suit le jeu depuis le début.

Il était grand temps de laisser un peu la place et la parole à celui qui ne cesse de faire évoluer EDSM, de proposer de nouvelles fonctionnalités et d’adapter l’outil aux évolutions permanentes du jeu.

En résumé

Nom : Anthor, de mon vrai prénom Loïc !
Nom de CMDR : Anthor
Activité préférée en jeu : Exploration
Appartenance à un groupe : Neutre au possible !
Allégeance en jeu : Indépendant si tant est que ce soit le plus neutre dans le jeu 😉
Allégeance à une puissance du Powerplay : Non !

Contacts

Site : https://www.edsm.net/
Discord : https://discord.gg/0sFOD6GxFZRc1ad0
Twitter : https://twitter.com/EDSM_NET
Youtube : http://youtube.com/c/EDSM-NET

1 – Bonjour Anthor, s’il n’est pratiquement plus nécessaire de présenter EDSM, il en est peut-être autrement te concernant. Pourrais-tu nous parler un peu de toi, en tant que créateur, mais aussi en tant que joueur d’Elite Dangerous ?

J’ai 34 ans, père de deux enfants, développeur web de profession et par passion, bien que je sois passé par bien d’autres domaines avant ! Y compris du cirque dans la rue, cracheur de feu, et animateur en centre de loisir, même si ça peut étonner 😉 Je n’ai fait aucune grande école et me suis formé par la pratique.

En tant que joueur Elite Dangerous, je reste plutôt solitaire ! J’ai tout de même participé à la première Distant World, mais je n’ai hélas pas assez de temps pour passer des heures dans le jeu, une fois éloigné de la bulle, il me faut beaucoup de sessions pour revenir à la civilisation.

 

2 – Qu’est-ce qui t’a fait franchir le pas, qu’est-ce qui a été le déclencheur pour jouer à Elite ?

Au départ je cherchais de nouveaux jeux dans l’espace pour remplacer Freelancer et mes vieux souvenirs d’X-Wing Alliance. Mes temps de jeux sont devenus très limités entre le travail et les enfants, je venais de finir de rénover notre maison, et j’avais donc plus de temps disponible.

 

3 – Comment est né EDSM, quel a été le cheminement qui t’a poussé à t’investir (de manière plus que significative) à la mise en place de cet outil ? Avais-tu observé un manque ? Était-ce juste une petite idée simple de départ qui a pris une très grande ampleur, comme ça arrive souvent avec ce genre de projets s’articulant autour d’activités de loisirs ?

En commençant à jouer à Elite Dangerous, je me suis rendu compte qu’il manquait beaucoup d’informations pertinentes pour démarrer en trading surtout en ne pouvant fournir que de courtes sessions de jeu. J’ai donc commencé à bosser sur ED-TD (Trade Database), pour gérer les routes, j’avais besoin de connaître la position des systèmes. À l’époque cette position n’était pas forcément connue et de ce constat est né EDSM. La première et seule fonction était donc de rentrer des distances pour calculer des coordonnées précises des systèmes !

Au départ il s’agissait donc d’un petit outil dont les fonctions ont évolué.

Je suis passé par des phases où je n’étais pas sûr de continuer, mais la communauté, et son accueil m’ont toujours poussé vers de nouvelles évolutions.

 

4 – Ton outil, on l’imagine, te prend un temps fou. Le temps, notamment de loisirs, n’étant pas extensible, comment arrives-tu à gérer/répartir tes sessions de jeu (Elite ou autre) et le “travail” nécessaire à la gestion et évolution de EDSM ?

J’ai la chance de travailler en tant que Freelance, ce qui me permet d’une part de travailler de mon bureau à la maison, et d’autre part d’avoir beaucoup (trop ?) de temps entre mes missions pour travailler sur EDSM. Globalement, je peux travailler entre 20 et 40 heures par semaine sur EDSM et le reste des outils liés (EDDN, communication, etc…), j’intègre mes sessions de jeux durant les heures de bureau, ensuite c’est la vie de famille et m’occuper de mes enfants.

Nombre d’ajouts et suppressions de codes par jour.

 

5 – Avec un tel outil, on imagine que des échanges avec Frontier, notamment concernant les nouveautés pouvant avoir un impact sur ton outil, sont réguliers. Il y a quelques mois les développeurs tiers ont fermé leurs sites/outils (galnet.fr a fait de même) car la communication était difficile et que les développeurs tiers se retrouvaient démunis devant des nouveautés mettant à mal leurs outils. La situation est-elle meilleure maintenant ? Est-ce que tu arrives à anticiper un peu les choses ?

Il y a clairement du mieux dans nos échanges, nous disposons d’un chat privé sur Discord, et certaines données et le manuel du journal nous sont envoyés un peu avant les releases. Lors d’une bêta il peut arriver qu’une fois la bêta publique fermée, elle nous reste accessible.

Mais cela s’arrête à ce point. Nous n’avons pas (plus) de réunions avec eux, ne donnons pas de retours sur le jeu comme peuvent le faire certains streamers, et je ne suis au courant d’aucune nouveauté avant les annonces publiques, outre certaines données (Exemple: Challenger et Krait), je ne suis pas non plus ambassadeur ou faisant partie du club privé 😉

Cette année étant une année charnière pour le jeu, il y aura probablement plus de discussions plus tard, tout du moins il faut l’espérer.

 

6 – Ces nouveautés représentent-elles de gros soucis ? Dois-tu à chaque fois revoir le fonctionnement de EDSM ? En clair, les nouvelles versions de Elite sont-elles pour toi des moments de plaisirs (pour profiter des ajouts) ou de sueurs froides ?

Plus aucun souci depuis quelques versions, pour la 3.1, il ne m’a fallu que quelques heures pour avoir une version à jour, plus quelques heures pour corriger le fichier erroné qui nous a été fourni ! La grande majorité des changements à effectuer sont d’ailleurs disponibles publiquement (https://github.com/EDSM-NET/Alias) et chacun peut aider à les mettre à jour.

Ce sont principalement des ajustements de valeurs et les formules utilisées par le jeu ne changent pas vraiment.

Nos API(s) sont maintenant assez performantes, pour être capables de stocker temporairement toutes données qui lui sont inconnues, envoyer un rapport, et attendre que le code soit mis en place pour reprendre les données du joueur !

 

Interface de gestion des informations manquantes du jeu.

À voir ce qui arrivera sur les prochaines mises à jour, il y aura certainement de nouvelles fonctions à penser, mais globalement, je pense que ce sera probablement plus cosmétique et ne nous atteindra pas forcément.

Quant à profiter des ajouts, avec mon temps limité parfois le jeu se situe plus dans le développement et l’analyse des données!

 

7 – Quel est l’avenir de EDSM ? Les projets, les envies ? Où voudrais-tu aller avec cet outil, penses-tu le décliner pour d’autres jeux du même type ?

J’essaye de tendre vers un outil 360°, une place unique pour le jeu, aujourd’hui je dirais que 99% des informations rendues disponibles par le jeu sont sur EDSM, certaines uniquement dans la base de données, et pas encore sur le site 😉

Beaucoup de commandants se tournent vers d’autres sites en pensant que les fonctions ne sont pas présentes sur EDSM, alors que certains outils utilisés sont aujourd’hui à l’abandon.

J’essaye donc aussi d’améliorer l’expérience utilisateur afin que ces points ne soient pas oubliés ^^

Je ne sais pas trop s’il serait possible de le décliner, je vois bien No Man Sky, Dual Universe et Star Citizen, mais y’a-t-il des données accessibles sur ces jeux et de réels besoins, honnêtement je ne sais pas du tout. Mais en tant que Freelance je reste ouvert 😉

Je serais même ouvert si Frontier me proposait de travailler sur des sites connexes. J’avais lancé l’idée, mais il n’y a eu aucun retour.

 

8 – Question super simple et technique : comment marche EDSM…en 10 lignes max ? :p

Avec des hamsters 😉 Plus exactement sur un serveur dédié chez Online.net, un processeur 8 cœurs avec 64 Go de mémoire vive.

50 Go de base de données, 200 000 lignes de code, 325 millions de pages générées en 3 ans, et environ 1 million de pages par jour… Il faut donc un serveur assez puissant pour tenir la charge derrière, et pas mal de petites astuces pour mettre le plus d’infos directement dans la mémoire vive.

On utilise aussi quelques outils externes tels que Sentry pour connaître les bugs et les corriger avant qu’ils arrivent ou presque 😉

 

9 – Elite et toi : Qu’est-ce qui te plait le plus dans le jeu ? Ce qui le rend agréable, ce qui te pousse à le lancer ?

Le calme, l’impression d’avoir le temps, même si paradoxalement j’en manque ! J’essaye donc de revenir vers la civilisation afin de pouvoir me permettre de rester les nouveautés et pouvoir faire des desseins plus courts et variés en termes de gameplay.

10 – OK, maintenant, qu’est-ce qui te pousse à le lancer….par la fenêtre ? Qu’est-ce qui est pour toi les points noirs du jeu, ce qui t’agace le plus (plusieurs réponses possibles :p) ?

Le vide, l’espace du jeu est bien trop statique et monotone, effectivement on peut voir de tout en cherchant, mais malgré l’immensité il n’y a pas grand-chose à en faire hormis jouer à un générateur de screenshots, ou participer à des expéditions en communauté. Il y a du gameplay dans la bulle, mais les 99% de l’espace disponible ne sont pas assez exploités. Lorsque je lance le jeu pour revenir, je suis très vite lassé par la mécanique des sauts, c’est très répétitif hélas…

 

11 – Ta plus grande attente pour le jeu ?

J’aimerais vraiment beaucoup plus de dynamismes et d’interactions. Je suis totalement persuadé qu’on pourrait tout à fait supprimer les maintenances hebdomadaires et calculer le BGS de façon plus fluide et transparente par exemple, d’autant que cette partie est écrite dans le même langage que EDSM, donc je connais bien ce que l’on pourrait ajuster.

Les améliorations au niveau de l’exploration, tout en espérant que ce soit conséquent et cohérent. Ne pas avoir l’impression de faire le même QTE de 30 secondes à chaque saut.

 

12 – Dernière question : Quel est ton vaisseau préféré et pourquoi ?

Je suis toujours sur mon ASP Explorer et ses 34 Al de saut 😀 Je n’ai pas encore visité les ingénieurs, mais je suis actuellement en route. Le Krait MkII me fait également de l’oeil de par son design, donc à voir une fois revenu à la civilisation. 😉

Je n’étais pas trop à jour au niveau des fits et de leurs fonctionnements propres, j’ai fait rapidement mon ASP pour tenir jusqu’à Beagle Point lors de la DWE, mais ce n’est sûrement pas le mieux optimisé ! Maintenant que j’ai commencé à implémenter toutes les formules sur les fits, je commence à bien appréhender ce qu’il est possible de faire et je vais donc revoir tout ça 😉

Si certains ont des conseils, voici le vaisseau actuel (lien)

 

Découvrez toutes les interviews

N’hésitez pas à partager vos réactions et laisser vos commentaires ci-dessous !

CMDR Aymerix

About CMDR Aymerix

Administrateur du Site Galnet et passionné de Elite Dangerous depuis la Béta. Création de vidéos Tutos pour débutants : https://www.youtube.com/user/aymerixhn Fondateur et ex-leader du groupe Black Birds // Fondateur de la Wing Atlantis Suivez : @GalNet_France

3 comments

  • Lotrec
    Août 9, 2018 @ 6:47

    Je suis impressionné par le travail fourni par Anthor. C’est un outil que j’utilise en permanence. Au-delà de la reconnaissance du technicien, il faut apprécier chez Anthor sa modestie.
    Bravo à l’équipe de Galnet.fr pour cet interview, nous en voulons d’autres.

    Répondre
  • CMDR Biof429
    Août 6, 2018 @ 10:14

    Très content de connaître un peu plus le travailleur de l’ombre derrière EDSM, un outil assez formidable, il faut l’avouer !
    J’aime beaucoup cette nouvelle rubrique d’interviews, surtout sur des piliers d’Elite 😉

    Répondre

Recherche par catégorie

États des serveurs du jeu

OK

Dernier commentaire