Entrée #10 | Monde tellurique - Galnet France

Juil
26

Entrée #10 | Monde tellurique

26 juillet 21h36

Je ne compte plus les minutes. Elles passent et s’écoulent autour de moi comme l’eau vive autour d’un vieux rocher sédentaire. Mes yeux boivent ce que je viens de découvrir. Tout un monde, depuis la nuit des temps perdu et inconnu de tous. C’est un sentiment unique qui me fait oublier le message envoyé plus tôt dans la journée à l’attention de mes espions. Il concerne Green Planet, ce vaisseau et son IA.

Vesta n’a pas refait de “crise” depuis une semaine, mais ce gout amer, et cette peur il est vrai, ne me quittent plus.

 

monde-tellurique-5

 

-“Est-ce qu’il y a de la vie dessus, Vesta ?”

-“Oui Commandant. Elle est fragile, mais je confirme qu’il y a bien de la vie sur cette planète commandant. Mes capteurs ne sont pas optimisés pour percer une atmosphère de ce type, mais d’après mes analyses, il y a une flore fournie, notamment au niveau de l’équateur. Je capte aussi la présence de gros mammifères, mais j’aurais du mal à être plus précise”

-“Continue Vesta, ne t’arrête pas”

-“Les continents sont vastes et les climats assez variés. Les pôles semblent désolés. Mais le reste des terres n’est ni aride, ni détrempé. Il semble qu’un équilibre météorologique soit en place sur cette planète commandant. La vie n’y semble pas encore très développée, mais si ces conditions ne changent pas, dans quelques dizaines de milliers d’années les choses seront sans doute différentes.”

Je regarde en silence cette planète habitable située à proximité de la troisième étoile du système. Non loin de là, une magnifique géante gazeuse basée sur l’eau présente sa robe striée. J’imagine le panorama, depuis une plage de cette planète, en levant les yeux vers l’horizon, les pieds dans une eau claire, à regarder cette énorme sphère marron et jaune glisser doucement dans le ciel…

 

monde-tellurique-2

 

“L’analyse est terminée commandant :

Le rayon de la planète est de 4.120 KM, la gravité en surface est de 0.67 G. La température moyenne est de 12.7 ° celsius, l’atmosphère est composée de 64.7% d’Azote, 35% d’Oxygène, de 0.3% d’eau. Sa période de révolution est de 150,6 jours et sa rotation de 5,4 jours.

Il semble que les mers soient douces, peu salines. Les vents semblent assez violent et limitent, à mon avis, les grandes étendues de forêt.

Les pics montagneux les plus élevés s’élèvent à plus de 8.860 m, et je capte de grande étendues glacières sur….”

Je me perds. Je n’écoute plus ce que m’annonce Vesta. Je suis partis à la surface de cette planète, écoutant le chant de majestueux oiseaux rouges et le bruissement de millions d’insectes diurnes. Je sens le soleil chaud sur ma peau et respire cet air pur, vierge de toute trace humaine.

Elle est là, sous mes yeux, à portée de main. Je suis le premier à la contempler.

Quel spectacle majestueux, quelle absolue pureté. J’ai l’impression d’être un jeune dieu, lâché par ses pairs, dont la mission est identique à la reine des fourmis en quête d’un lieu propice pour y fonder sa colonie. Si seulement !

-“Commandant ?”

-“Oui Vesta ?”

-“Allez-vous bien ? Vous fixez cette planète depuis plus de 2 heures commandant !”

Je veux rester là. Oublier le passé, le sang maculant les stations prises d’assaut, le dernier cri de mes ailiers qui résonne à mes oreilles sans faiblir un seul instant. Je veux oublier les intrigues du Consilium, les espions de mes ennemis, les cadeaux manipulateurs de Green Planet, les jeux politiques des superpuissances. Je veux oublier mon passé. Je veux oublier les humains.

Mais en laissant leur place au vide.

Ils laissent la porte grande ouverte à ceux qui pourraient bien détruire cette pureté bleue s’offrant à mes pieds.

Je m’arrache à ma contemplation, avec violence et regret.

-“OK Vesta, on repart. Envoie un message au Consilium. Cap sur Jaques Station au plus vite.”

-“Commandant ? Je crois ne pas bien comprendre ce qu’il se passe”

-“Je n’en suis pas sûr non plus Vesta. Mais je crois que j’ai beaucoup moins de temps que je le pensais. Et je ne veux pas que disparaissent ces mondes que nous traversons”.

-“Disparaissent ?”

-“Oui Vesta. L’hiver arrive. FSD dans 5…4….3…2…. ”

Adieu, belle et pure planète bleue. Comme ce sourire fugace,  tu resteras un fort et amer souvenir…J’aurais aimé rester, baiser ces lèvres, féconder cette terre, mais il me faut retourner dans l’ombre.

CMDR Aymerix

About CMDR Aymerix

Administrateur du Site Galnet et passionné de Elite Dangerous depuis la Béta. Création de vidéos Tutos pour débutants : https://www.youtube.com/user/aymerixhn Fondateur et ex-leader du groupe Black Birds // Fondateur de la Wing Atlantis Suivez : @GalNet_France

5 comments

  • OomegaA
    Août 1, 2016 @ 7:03

    Merci pour ce voyage

    Répondre
  • Anonyme
    Août 1, 2016 @ 7:02

    Merci pour ce voyage!!

    Répondre
  • Allinyc
    Juil 26, 2016 @ 20:48

    Wahou….quelle claque. Juste énorme. Chapeau l’artiste. Beau point d’orgue.

    Répondre
  • Cmdr Alan Trent
    Juil 26, 2016 @ 16:06

    ░░░░░░░░░░░░▄▄░░░░░░░░░
    ░░░░░░░░░░░█░░█░░░░░░░░
    ░░░░░░░░░░░█░░█░░░░░░░░
    ░░░░░░░░░░█░░░█░░░░░░░░
    ░░░░░░░░░█░░░░█░░░░░░░░
    ███████▄▄█░░░░░██████▄░
    ▓▓▓▓▓▓█░░░░░░░░░░░░░░█░
    ▓▓▓▓▓▓█░░░░░░░░░░░░░░█░
    ▓▓▓▓▓▓█░░░░░░░░░░░░░░█░
    ▓▓▓▓▓▓█░░░░░░░░░░░░░░█░
    ▓▓▓▓▓▓█░░░░░░░░░░░░░░█░
    ▓▓▓▓▓▓█████░░░░░░░░░█░░
    ██████▀░░░░▀▀██████▀░░░

    Répondre
  • killercomando
    Juil 26, 2016 @ 11:55

    Super recit j’adore cette serie! J’ai hate de voir la suite

    Répondre

Leave a comment

Recherche par catégorie

États des serveurs du jeu

OK

Dernier commentaire