A quand l'arrivée des planètes atmosphériques ? - Galnet France

Jan
03

A quand l’arrivée des planètes atmosphériques ?

Temps de lecture : 6 minutes

Une nouveauté sur Galnet.fr

Pour initier cette nouvelle année, Galnet.fr s’enrichit d’une nouvelle catégorie d’articles “les dossiers Galnet.fr” consacrés à la vie d’Elite (questions, actualité ciblée, etc.) et au matériel (tests, nouveautés). Ces articles seront forcément assez subjectifs, vous êtes donc invités à réagir dans les commentaires et pourquoi pas prolonger les débats / échanges sur les forums ou le serveur Discord de la Wing Atlantis où je traîne la plupart du temps. J’espère vous apporter régulièrement, et en complément de ma chaîne YouTube, des informations sur le jeu, les périphériques, mais aussi, et surtout, partager avec vous des avis sur le jeu autour de thématiques spécifiques.

Merci pour vos retours et avis et en avant pour ce premier petit “dossier” :

 

Mon point de vue sur les planètes atmosphériques

Janvier 2018 – Version du jeu : 2.4

L’une des questions récurrentes sur les forums ou serveurs discord tourne autour de l’arrivée des planètes atmosphériques dans le jeu Elite: Dangerous. Voici donc mon avis sur la question, mais avant tout, un rappel historique afin de recontextualiser les choses.

 

Historique rapide

Après une sortie du jeu en version 1.0 (16 décembre 2014), Elite Dangerous a proposé tout au long de l’année 2015 un grand nombre de contenus additionnels à une fréquence quasi trimestrielle (les Community Goals, les Wings, le Powerplay, le CQC/Arena et Ships) ainsi que nombre de nouveaux vaisseaux. Le jeu a également été porté sur plusieurs plateformes : steam (avril), Mac (mai) et Xbox (octobre). À la Gamescom 2015 Frontier annonçait l’arrivée d’un nouveau gameplay : la possibilité de se poser sur les planètes non atmosphériques et lançait un système de season pass (un life pass a également été disponible quelques mois). La “saison” de Elite était donc lancée avec cette idée, plutôt implicite du reste, qu’à chaque année Frontier proposerait une nouvelle saison contenant de grosses nouveautés.

Le 15 décembre 2015 la saison 2 de Elite Dangerous (Horizons) était lancée avec nombre d’améliorations, dont le fait de pouvoir se poser sur les planètes sans atmosphères (voir les versions du jeu et ajouts)

Changement de cap assez radical en février quand le studio annonçait que le système de Saison serait remplacé par des DLC. L’hypothèse d’un contenu annuel à l’image des débuts du jeu commence à disparaître.

En mars le studio annonçait un report de calendrier pour des raisons d’années fiscales se terminant en avril (cet argument a été oublié au profit de temps nécessaire au développement, mais reste consultable ici), le calendrier des mises à jour d’Horizons a donc été largement revu. Au final les 4 mises à jour prévues ne se feraient plus sur 2016, mais sur 2 ans : de 2016 à 2017.

Lors de la Frontier Expo (7 octobre 2017), le studio dévoilait Beyond, un prolongement de ce que propose le jeu avec un contenu axé sur l’amélioration de l’existant plutôt que de grosses nouveautés…comme les planètes atmosphériques ?

Listing de toutes les versions du jeu Elite Dangerous et ajouts.

Plusieurs types d’atmosphériques ?

Je pense, et me trompe peut-être, que les planètes atmosphériques pourraient arriver (si elles arrivent) en deux étapes. En effet, il est plausible de ranger les planètes atmosphériques dans deux catégories distinctes :

Les planètes atmosphériques sans vie (ni faune, ni flore) : Afin de les rendre accessibles, elles soulèvent de nouvelles questions : gestion de l’atmosphère, de la météorologie, des particules, de l’éclairage lié aux conditions météo (brume, nuages), du vol atmosphérique et mécaniques de vol à proprement parler pour des vaisseaux peu ou pas aérodynamiques, des surfaces liquides, etc. Ces planètes pourraient être pourvues de dômes comme dans les anciens opus d’Elite ou encore visibles chez les ingénieurs par exemple.

Les planètes atmosphériques avec vie (faune et/ou flore + cités) : En plus des questions soulevées pour les planètes sans vie on ajoute la création procédurale d’une flore, d’une faune et éventuellement de villes (les bases sont déjà disponibles dans Horizons).

Les questions, à ce niveau, sont déjà multiples et nécessitent forcément d’y répondre avant de proposer des planètes atmosphériques dans le jeu. Outre les points ci-dessus : que pourra faire le joueur s’il y a des villes ? Comment se passera la gestion de l’eau si existe (des mondes sous-marins sont-ils envisagés ?). Bref, à n’en pas douter ces questions ont très certainement déjà été évoquées (et peut-être en cours de traitement) par les équipes du jeu, mais jusqu’à ce jour aucune information récente (post Horizon) n’a été donnée de la part de Frontier.

Step by Step
Il est possible que les étapes soient encore plus “fines” avec des étapes importantes comme : la gestion météorologique (nuages, pluies, orages, éclairs, etc..), les fluides (eau, sable, poussière), structures procédurales (cités, ruines) etc.

 

Et du Gameplay

Aucune information ? Peut-être pas tout à fait. En décembre 2016 David Braben (CEO de Frontier Developments) est invité pour le live de fin d’année. Sans prévenir, et visiblement en surprenant un peu Edward Lewis, il aborde la question du space leg (le fait de pouvoir se lever et marcher dans le jeu), mais aussi des planètes atmosphériques en soulignant que ce n’est pas pour tout de suite. Il ne ferme pas la porte (dit même qu’ils veulent le faire), mais soulève la question cruciale de ce que ça propose au-delà des questions techniques (en l’occurrence l’animation de personnage pour le space leg), et on peut le comprendre : répondre à ces questions techniques et créer les assets prend du temps et ont un coût certainement conséquent. Il faudra donc vendre ce nouveau DLC (sur ce point peu de doutes) à condition d’apporter un gameplay adapté. Si voler sur des planètes atmosphériques est certainement une expérience nouvelle dans le jeu, le vol ne suffit pas, il faudra de nouvelles fonctionnalités à l’image du loot&craft apporté avec la 2.0 et la mise à jour des ingénieurs. En quoi regarder des arbres ou oiseaux jamais vus apporte une fonctionnalité au jeu autre que la contemplation (qui reste centrale dans Elite) ?

À voir sur cette vidéo du 19 décembre 2016 (calée) (vers 56’30) :

 

2018 sans planètes atmosphériques ?

Il semble très difficile de savoir si les planètes atmosphériques arriveront en 2018, mais on peut sans doute analyser les choses en tentant de faire une synthèse de ce que nous savons :

 

Cette road map de Beyond (Elite en 2018) et ce que nous en savons sur le live qui s’est tenu à la Frontier Expo (voir la page dédiée à Beyond), informe que le début d’année sera consacré à l’amélioration des ingénieurs, de la gestion des crimes, etc. Il faut ensuite attendre la fin de 2018 pour avoir un autre contenu conséquent : Squadron (gestion des groupes) et refonte de l’exploration et du minage principalement.

Cependant deux choses sont mises en évidences au travers d’images proposées : l’une ingame, l’autre un concept art. Elles concernent toutes deux les surfaces des planètes : lors du début d’année les textures des surfaces des planètes seront améliorées pour être plus variées et riches. Puis, à la fin de l’année, un concept art montre ce que souhaite faire Frontier : revoir la surface des planètes en créant des reliefs plus importants, plus abrupts et variés.

 

Et du coup ?

En conclusion, et en essayant de synthétiser les informations publiques et connues à disposition, on peut sans trop de risque penser que les planètes avec atmosphère sont toujours dans les tuyaux pour Frontier. C’est peut-être même la prochaine grosse évolution du jeu en termes de nouveautés après un polissage et amélioration (encore à voir) des mécaniques déjà proposées. En cela, je repose mon argumentaire sur le fait que Beyond va continuer à travailler la “surface” des planètes (certaines surprises nous attendent peut-être). Il semble assez logique d’améliorer les surfaces des planètes avant de poser, par dessus, une atmosphère.

À titre totalement personnel, je pense qu’il est possible que nous commencions à sérieusement parler des planètes atmosphériques à la fin de l’année 2018 ou aux alentours de la Gamescom (l’E3 sera sans doute surtout axé sur Jurassic World : Evolution prévu pour le début du mois de juin 2018).

Wait and see 😉

 

Image à la une : Kevin Massey

CMDR Aymerix

About CMDR Aymerix

Administrateur du Site Galnet et passionné de Elite Dangerous depuis la Béta. Création de vidéos Tutos pour débutants : https://www.youtube.com/user/aymerixhn Fondateur et ex-leader du groupe Black Birds // Fondateur de la Wing Atlantis Suivez : @GalNet_France

13 comments

  • Mauviette
    Mar 25, 2018 @ 6:14

    Ayant essayé Elite et Star Citizen je peu dire que les deux jeux ont une approche totalement différente… Pour ma part il manque le coté réalisme et ludique dans SC et dans Elite le coté immersif, en effet on peu y faire beaucoup beaucoup de choses mais c’est jamais très très poussé. Les planètes Atmo apporteraient un grand plus, ainsi que de pouvoir se promener à pied.

    Répondre
  • Ota
    Jan 17, 2018 @ 18:19

    Hello,

    Pensez-vous que frontier doivent ajouter les planètes atmosphériques ? Est-ce une nécessité selon vous ?

    De mon point de vue, je pense que oui car tout simplement ils doivent le faire pour ne pas perdre des joueurs quand le monstre qu’est star citizen sera sorti.

    Des planète avec des villes ( la terre ), attérir sur mars etc, des planètes avec la faune et la flore, un mode fps etc. faire en sorte que elite Dangerous soit le concurrent direct de star Citizen.

    Je pense que si no man’s sky n’avait pas bidé, il aurait fait un bon concurrent à star citizen, selon moi elite dangerous doit suivre le même chemin, même si ça prend 1 voir 2 ans, voir d’ici 3-4 ans les deux jeux seront sûr un pied d’égalité, après je sais que les développeur de no man’s sky travaille dur pour ratrapper leur erreur.

    Je verrais bien par la suite des nouvelles races/factions, donner un visage aux thargoids serait déjà un bon début.

    Répondre
  • CMRD Diin Karazan
    Jan 10, 2018 @ 19:19

    Merci Aymerix, pour ce petit rappel, et pour tout le travail que tu as fait depuis les débuts de ce jeu.
    Personnellement j’ai acheté le jeu en mai 2014, en « Premium Beta », j’y joue depuis longtemps et toujours… certes avec parfois moins d’assiduité.
    Même si tout n’est pas pour moi (Powerplay… j’ai essayé, les Thargo… wait and see, les ingés… c’est long), je suis globalement satisfait par les différentes tournures qu’a pris le jeu.
    Je suis d’accord avec tes conclusions, pour l’arrivée des planètes atmosphériques, mais honnêtement je ne suis pas pressé de la voir.
    En effet, s’ils veulent focaliser tous leur efforts sur l’existant et améliorer ce qui est déjà là… alors je dis GO !
    Il y a beaucoup de chose en jeu qui le mérite. Tant d’un point de vue technique que fonctionnel. Je ne vois pas l’intérêt de se mettre un balle dans le pied en rajoutant des fonctionnalités vide de sens, juste pour dire… c’est bon on l’a fait !
    Déjà faire de ce qui existe un « Must-have » et après on verra pour le reste…
    Avec mon « Premium Beta », à l’époque j’avais signé pour 10 ans…
    Et puis il faut relativiser, tellement de chemin parcouru déjà depuis mes premiers envols de Merlin… ce petit monde tout de rose vêtu au sein de Ross 154.

    Répondre
  • Cmd Gamik
    Jan 6, 2018 @ 9:57

    D’abord encore et toujours merci Aymerix !
    Mes souhaits ? Ils ont tous défilés sur les commentaires là-haut qui m’ont précédé !
    Oui, un module embarqué avec une petite navette + le SRV pour aller batifoler là en bas !
    Quand on ne fait quasi que de l’exploration sans tirer un coup de pétard (un ASP sans armes), on se langui de voir ces planètes devenir “abordables” !
    Je rêve de mousses, de lichens, de buissons, d’arbres ou supposés tels, même si “aucune” vie supérieure n’existe, mais pouvoir enfin gambader sur autre chose que de la glace, du sol damé et des cailloux partout !

    Répondre
  • Gorhk
    Jan 3, 2018 @ 19:55

    Très bon article,
    Je suis premier partisan du souhait de voir les athmo dans elite, a vrai dite, même des planètes procédurales totalement dépourvues de vie ou de villes feraient déjà mon bonheur, mais beaucoup de problèmes sont là… les vaisseaux ne sont pas prévus pour voler dans une atmosphère, et soyons honnêtes voler a 300 ou 400 km/h n’est ni crédible, ni jouissif alors que le moindre jet de notre époque dépasse alaigrement Mac 1..
    Il faudra donc implémenter de nouveaux modules planétaires permettant une approche un vol et une vitesse en adéquation avec de telles planètes..

    Répondre
    • CMDR Aymerix
      Jan 3, 2018 @ 20:35

      ou bien faire comme dans les anciens opus : une rentrée directe et une sortie verticale, c’est à dire qu’on “volera” comme une fusée et non comme un avion.

      Répondre
    • Elite user
      Jan 22, 2018 @ 4:27

      Désolé de te contredire, mais actuellement toutes les vitesses dans Elite sont en (k)m/s quand tu approches une planète. Donc un cobra en boost à 430m/s ça donne à peu de choses près du 1500km/h, ce qui est amplement suffisant vu le manque d’aérodynamisme de ces engins. Un avion supersonique est très travaillé pour les flux d’airs, et je trouve déjà assez jouissif de mettre un coup de boost avec mon cobra qui file à presque 500m/s.
      400km/h, c’est 111m/s, même le type 9 atteint cette vitesse, et ça semblerait logique qu’un mastodonte pareil n’aille pas plus vite en atmosphère, car il se disloquerait à la première sollicitation des commandes. Je suis pour le réalisme dans Elite, et je vois mal des appareils de 1500 à 3000 tonnes longs de plus de 100m débarquer comme des avions de chasse ou atterrir comme un Cessna 150.

      Répondre
      • CMDR Aymerix
        Jan 22, 2018 @ 13:01

        C’est pour ça que je pense qu’on sera peut-être sur une trajectoire plus verticale (genre parachute de modules) plus que de vols classiques.

        Répondre
  • Blaisepascal
    Jan 3, 2018 @ 19:30

    Merci Aymerix pour cette analyse aussi passionnante que convaincante. Très difficile de dire où en est Frontier actuellement sur cette question, mais tout laisse à croire que les devs y travaillent dans l’ombre: Il y a un an en effet, à la suite d’un crash de son ordi, Obsidian Ant avait eu accès à une planète envahie par un mystérieux brouillard. Il en concluait (décembre 2016) que des éléments d’atmosphère (sinon de vol atmosphériques) étaient déjà implantés dans la Stellar Forge… C’est ici:

    Sinon, pour s’amuser et rêver un peu: une démo d’aterrissage atmosphérique réalisée avec l’Unreal Engine 4…

    Répondre
    • CMDR Aymerix
      Jan 3, 2018 @ 19:35

      Merci pour ces compléments d’informations et liens Blaisepacal 😉

      Répondre
  • Jan 3, 2018 @ 18:26

    Bonsoir,
    Excellente initiative Aymerix!
    Avant le Gameplay il faut une histoire: D. Braben d’ailleurs l’avait dit je ne sais plus quand, “ce qui importe avant toute chose c’est d’avoir une bonne histoire” disait-il….
    A partir de là on peut extrapoler. Peut-être au niveau tech y a-t-il des limites pour eux, et pour nos “machines” aussi?.. Par exemple je sens que je vais devoir changer de carte graphique un de ces 4!… Je meurs d’envie d’essayer la VR, jouer avec un hotas aussi… Mais tout ça n’est pas donné…. Et ça m’étonnerait également que les suites soient gratuites (Horizon)… Tous ces changements en fonction des plateformes avec une histoire commune… Pas simple.
    Aussi, je ne vois pas non plus comment tout à coup nous aurions dans cette galaxie des planètes atmosphériques (oxygénées ou ammoniaquées, ou autres suis pas bégueule avec vie? …. Sauf conséquence d’une histoire complète où une boite genre Sirius serait sacrément impliquée, ou bien conséquences d’une invasion alien massive, et un retrait dans l’urgence, obligé, de l’humanité toute entière dans un sanctuaire (Colonia?…) …
    Les planètes atmosphériques sans vie et l’utilisation des dômes me parait plus probable. D’autant qu’elle autoriserait l’arrivée de “spacelegs” en des points précis, en attendant le développement et une éventuelle extension à tout le jeu/cosmos. Aussi, cela permettrait de concentrer un peu plus les factions et les joueurs. J’imaginais en cours d’année des salles de “breafings” où nous nous retrouverions entre pilotes pour préparer des missions de vol, évidemment!
    Perso le SRV et le jeu de caméra en explo me conviennent. J’imagine une évolution au niveau SRV aussi et j’attends un labo, sorte de container vitré utilisable en explo (associé à plusieurs joueurs éventuellement…). C’est vrai qu’un peu de mouvement sur les planètes ne seraient pas de refus comme des jeux de lumières originaux en atmosphère, du vent, de la poussière des nuages des fluides…. On a déjà un peu cette sensation lorsqu’on approche des supposées bases Thargos submergées d’ammoniac non?….
    Enfin, voilà quelque petites idées tout en te remerciant pour ton excellente initiative! Super! Merci encore pour toutes ces infos!

    Répondre
  • Zandraak
    Jan 3, 2018 @ 15:34

    Elite commence a vieillir, on dirait qu’il est toujours en bêta…

    Répondre
    • CMDR Aymerix
      Jan 3, 2018 @ 17:54

      Effectivement Elite attaque sa quatrième année, pour autant il reste comme prévu en développement constant.

      Répondre

Recherche par catégorie

États des serveurs du jeu

OK

Dernier commentaire